Règne de l'image oblige, de plus en plus de métiers exigent que l'on sache prendre de bonnes photos : que ce soit dans la communication, la presse, le marketing, en boutique ou en e-commerce, il arrivera forcément un moment où l'on vous plantera un appareil photo entre les mains... Pas de panique ! Il existe quelques astuces pour s'en sortir, quel que soit le type de photo requise.

Pas besoin d'être David LaChapelle ou Peter Lindbergh pour prendre de bonnes photos : attention, on ne traitera pas ici de compétences artistiques, mais simplement des clés à respecter dans le cadre de prises de vues professionnelles. Vous avez besoin de faire une photo lifestyle pour Instagram, mais n'arrivez pas à faire tenir vos objets ? Utilisez donc de la pâte à fixe ! Vos photos de vêtements portés manquent de vie ? Faites danser ou bouger vos mannequins pour un lookbook des plus dynamiques ! Voici une série de conseils pratiques concernant deux types de photos que vous pouvez être amenés à réaliser : produits portés et visuels réseaux sociaux, ainsi que les meilleurs conseils pour réussir vos shootings, avec les précieux avis d'experts des Cachotières et de Birchbox. 

Les photos produit : l'exemple des tenues portées

Vous travaillez en e-commerce, et souhaitez mettre en ligne des photos des produits que vous proposez à la vente. Les fiches produits sont rédigées, il ne manque plus que les photos des produits portés pour illustrer le propos. Agathe, fondatrice de la startup de location de tenues de soirée Les Cachotières, travaille en étroite collaboration avec Camille, photographe de la boîte, afin de s'assurer que les robes mises à disposition des clientes soient représentées le mieux possible. Eclairage, cadrage, composition... voici leurs conseils !

1. Préparer le produit

L'étape incontournable. «Quand on reçoit une robe, on la défroisse, on la repasse, on retire les fils et les étiquettes, » explique Agathe. « On la met en état vraiment impeccable, pour qu'elle passe le mieux à l'image. » Une fois porté, Agathe n'hésitera pas à faire appel à des pinces pour bien ajuster le vêtement, et faire en sorte qu'il tombe parfaitement.

2. Trouver le bon mannequin

Pas besoin de faire passer un casting : parfois, le mannequin idéal est simplement votre voisin de bureau. « Comme on reçoit tous les jours des modèles de toutes les tailles, on doit shooter tout le temps, » raconte la fondatrice des Cachotières. « Comme on a toutes les tailles au sein de l'équipe, on pose toutes pour les photos du site. » Une démarche authentique qui colle à l'image que veut donner Les Cachotières : « On veut que la mode soit accessible pour tout le monde, quel que soit son style et sa morphologie. Si on reçoit une robe taille 42, on va la shooter sur une personne qui fait du 42. » Cela renforce aussi le capital sympathie : on se souvient de la marque pour homme Bonne Gueule qui, au lieu de faire appel à des professionnels, fait poser les membres de son équipe dans son lookbook.

Luca Mariapgrassam - Bonne Gueule

3. Soigner l'éclairage

Le secret d'une photo réussie passe souvent par la magie de l'éclairage. « Il faut qu'il soit le plus homogène possible, » détaille Camille, photographe des Cachotières. « Il faut que toutes les parties du vêtements soient visibles, qu'on puisse sentir la matière et enfin que la couleur soit la plus fidèle possible à celle du tissu. Un éclairage réussi passe par trois facteurs :

  • Bien choisir le fond : « On choisit le fond selon la couleur des articles, » explique Agathe, fondatrice des Cachotières et présente sur tous les shootings. « Pour tous les vêtements clairs, on va choisir un fond foncé pour qu'il ressorte bien, et vice versa. »
  • Ajuster la lumière en fonction de la matière : « Un bon éclairage fera ressortir la couleur des modèles. Les vêtements irisés, fluo ou à paillettes sont les plus difficiles à shooter. Souvent, quand on reçoit les vêtements que les filles nous envoient, on se rend compte que la robe est bien plus belle en vrai que sur les photos qu'elles nous ont initialement envoyées. Les couleurs pastel, par exemple, peuvent devenir fades. On essaie vraiment de jouer avec la lumière pour qu'il y ait un vrai rendu de la matière : comme les clientes ne peuvent pas toucher les pièces, il faut que ce rendu soit le plus réaliste possible. »
  • Comparer le rendu final avec le produit réel : A la fin de chaque photo, on compare le résultat obtenu sur l'écran au modèle réel. Et si la couleur ne correspond pas, on n'hésite pas à retoucher. 

La lumière est un sujet-clé ! Rappelez-vous que "photographier, c'est peindre avec la lumière". N'hésitez pas à utiliser la lumière à votre disposition : artificielle avec un réflecteur ou ce que vous avez à disposition, ou naturel en faisant attention de vous positionner avec le soleil dans le dos. Astuce : si vous êtes à contre-jour ou que la lumière est trop forte, utilisez le flash ! Celui-ci atténuera les ombres, il les "débouchera".

4. Choisir son cadrage 

Attention à toujours bien cadrer ses prises de vues ! « Il faut bien placer la tenue dans la photo, » précise Camille, « et bien faire attention à ce qu'aucune partie importante ne soit coupée. » Les poses des mannequins jouent un rôle important dans la réussite d'une photo portée. « On essaie de faire en sorte que ce soit assez vivant, que la personne soit en mouvement quand elle shoote, pour qu'on puisse voir ce que la robe donne quand elle bouge, » raconte Agathe. Pensez aux e-shops de Zara ou Asos : les mannequins sautent, rient, vivent dans leurs vêtements. Sans oublier les différentes prises de vue : de face, de profil droit et gauche, de dos et un zoom sur les matières. Tout pour faire en sorte qu'on ait le plus d'informations possible ! Astuce : mieux vaut s’approcher que zoomer pour gagner une qualité d’image optimale.

La composition de votre photo est cruciale : n'hésitez pas à intégrer un élément, à en enlever, à faire différents essais tout en gardant en tête que "le plus est l'ennemi du bien" ! Surtout si vous êtes débutant, faites simple pour réussir à donner à voir le sujet principal de votre photo.

Un shooting chez Les Cachotières

Les shootings : la clé est dans la préparation

Vous avez ou travaillez pour une marque de vêtements, d'accessoires, de beauté... Vous voulez organiser un shooting professionnel pour diffuser les images sur votre site Internet ou dans vos newsletters. Agathe, fondatrice des Cachotières, organise deux shootings photo par an et diffuse ses photos tout au long de l'année. Voici ce qu'elle préconise :

1. Trouver le bon lieu 

« C'est la chose la plus importante, et c'est souvent ce qu'on choisit en dernier, une fois qu'on s'est occupé du photographe, des mannequins et des équipes beauté. Souvent, on loue de grandes maisons avec plusieurs pièces qui sont bien décorées, qui ont du cachet. On veille à ce qu'il y ait assez de fonds ou de pièces différentes pour varier les ambiances, et on s'assure que la décoration ne soit pas trop chargée. Encore une fois, la luminosité est très importante !»

Shooting de Show Must Go On (avec Bertrand) chez Arlettie Paris

2. Être bien préparés 

« La clé d'un shooting réussi est l'organisation. Toute la journée est déjà préparée à l'avance : sur place, on a préparé tous nos looks, classés sur portants avec le nom de chaque fille. Lors de nos premiers shootings, on arrivait avec plein de vêtements et les mannequins étaient plantées devant nous à attendre, ça prenait des heures ! » Ne pas hésiter à mettre ses idées sur papier et les faire circuler : « On envoie aussi des documents d'inspirations au préalable, pour que tout le monde sache quelle atmosphère on cherche à créer : les mannequins savent quelles poses elles doivent préparer – on aime les photos de groupes de copines qui rigolent, donc il faut qu'elles soient à l'aise avec ça – et la coiffeuse et maquilleuse ce qu'on attend comme looks beauté. »

3. Se rapprocher au maximum de la réalité 

« On demande aux filles de faire toutes sortes de choses. Si on fait une photo de soirée, on va mettre la musique hyper fort, elles vont se mettre à danser, on va envoyer des confettis... On les plonge complètement dans l'ambiance qu'on a envie d'obtenir en photo. »

Les photos de réseaux sociaux

Vous travaillez pour une marque, une boutique, un service... Les réseaux sociaux sont le meilleur moyen de vous montrer à votre communauté d'utilisateurs sous votre meilleur jour. Que vous soyez Community Manager ou non, il y a quelques règles à garder en tête pour réussir les célèbres photos en format carré du réseau Instagram. Julianne, Social Media Manager pour la boîte de box beauté Birchbox, nous donne ses conseils.

Shooting de Show Must Go On (avec Anne-Claire) chez M. Moustache

1. Soigner l'éclairage 

« L'objectif premier est d'avoir une jolie lumière, si possible évidemment une lumière naturelle. Une photo claire fait toujours sont effet. »

2. Réfléchir à une belle disposition 

« Pour les photos de produits, j'aime beaucoup les prises de vue "lifestyle" avec des objets de décoration, des jolies mises en scènes... » Pour que tout tienne en place, Julianne a un allié d'enfer : « J'utilise très souvent de la pâte à fixe ! C'est parfait pour que mes produits soient bien droits et qu'ils tiennent bien en place. »

3. Si besoin, faire appel aux applications

« Je n'utilise jamais les filtres Instagram que je trouve un peu trop "durs". En revanche je joue beaucoup avec les réglages manuels de l'application, notamment la lumière haute et la saturation. Au niveau des applications de retouche de photos, j'utilise parfois l'appli de filtres VSCO et l'appli Foodie pour les photos de nourriture. »


Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @Les Cachotières

Partager sur

Newsletter

Suis-nous !